Octobre 1961: Un massacre à Paris PDF, EPUB

Ils ont abouti aux Accords d’Evian en vertu desquels l’Algérie a finalement obtenu la liberté un an plus tard.


ISBN: 2012795439.

Nom des pages: 243.

Télécharger Octobre 1961: Un massacre à Paris gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

     Jean-Luc Einaudi est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux massacres d’Algériens d’octobre 1961. Il fut témoin à charge au Procès Papon.
     Le 17 octobre 1961, le FLN appelle les Algériens de la région parisienne à manifester pacifiquement à Paris pour protester contre le couvre-feu qui leur est imposé. Interdite par la police, la manifestation est très violemment réprimée. Le 17 octobre et les semaines qui suivirent, plus de 150 personnes sont mortes ou disparues. Le préfet de police Maurice Papon, responsable de cette répression, en niera toujours l’ampleur. Dans cet ouvrage, Jean-Luc Einaudi livre les conclusions de son enquête sur ces massacres, après avoir pu consulter les archives des hôpitaux de Paris, du Parquet, de la gendarmerie, de la préfecture de police, qui confirment et précisent les données recueillies dans ses précédents ouvrages. Dans une longue introduction et une postface inédites, il revient sur les débats et polémiques suscités par son livre, et confirme ses conclusions en répondant à ses contradicteurs.

La Fédération française du FLN a ainsi appelé l’ensemble de la population algérienne à Paris, hommes, femmes et enfants, à manifester contre le couvre-feu, largement considéré comme une mesure administrative raciste, le 17 octobre 1961. Merci d’avoir fourni de telles réflexions sur un épisode tragique de l’histoire de Paris. La première est que les fonctionnaires français de cette époque ont continué, pendant longtemps, à occuper des postes de responsabilité dans les gouvernements français.

Beaucoup plus de manifestants se sont retrouvés piégés par la police sur les ponts ou dans les grandes places de la ville. Beaucoup avaient travaillé avec le FLN pour prendre l’argent de la France à l’Algérie pour financer l’effort de guerre algérien. Je suis rentré couvert de sang et brisé par mes blessures. »Combien d’Algériens ne sont pas rentrés chez eux est encore une question de conjecture et de dispute. La France s’est efforcée de construire l’image d’une nation cohérente, avec une population sous le drapeau tricolore, une population qui est unie par son histoire autant que par sa culture, bref, une nation d’uniformité.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.