Eau et sécurité alimentaire: Quel apport de l’irrigation d’appoint des céréales en Algérie PDF, EPUB

Des sites satellites de recherche complémentaires ont été établis en Algérie, en Syrie et en Tunisie.


ISBN: 3841797466.

Nom des pages: 134.

Télécharger Eau et sécurité alimentaire: Quel apport de l’irrigation d’appoint des céréales en Algérie gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

La production des céréales en Algérie est caractérisée par des fluctuations très instables due essentiellement à l’irrégularité des apports pluviométriques. Le déficit est comblé par des importations qui font alourdir la facture alimentaire. La régularité de la pluviométrie et l’adoption de nouvelles réformes économiques initiées à partir de 2008 ont eu des répercussions qui se font sentir sur une nette amélioration et une stabilisation de la production céréalière. Les résultats obtenus en analysant les productions et les rendements obtenus durant la période 2001-2013 (données disponibles depuis l’avènement PNDA) a fait ressortir un gain moyen de 11,35 q/ha du à l’irrigation d’appoint. Ceci n’est pas négligeable, mais, il y a possibilité de faire mieux. Ce gain fluctue d’une année à l’autre et d’une spéculation à l’autre, mais également, au sein de la même spéculation (variétés de l’espèce). Cet ouvrage est destiné à tous ceux qui s’intéressent à la céréaliculture, chercheurs (Les généticiens (améliorateurs)en particulier), développeurs, vulgarisateurs, programmateurs, gestionnaires et décideurs ainsi que le large publique.

Il est donc impératif que les mesures de conservation de l’eau s’adressent principalement au secteur agricole et aux agriculteurs. La demande en eau a été calculée à partir de données climatiques historiques sur 30 ans pour des cultures irriguées typiques cultivées dans la région sur la base de statistiques (FAOSTAT 2013). Cependant, les chiffres de sa contribution à l’emploi sont plus élevés et il retire la grande majorité – environ 80% – des ressources en eau rares.

L’ICARDA a amélioré ces techniques en mécanisant et en ajoutant des technologies guidées au laser pour réduire le temps et les coûts de mise en œuvre. Dans l’agriculture pluviale, les méthodes d’amélioration des rendements devraient comprendre une irrigation supplémentaire pendant les périodes de croissance critiques et des pratiques de gestion à la ferme qui améliorent la capacité de rétention de l’humidité du sol. Par conséquent, ces régions auront une population non agricole croissante qui dépend des aliments achetés et qui est susceptible d’augmenter les prix des aliments. La première, la famine au Bengale en 1770, aurait coûté la vie à environ 10 millions de personnes, soit le tiers de la population du Bengale à l’époque.

This entry was posted in Entreprise et Bourse. Bookmark the permalink.