Cliniques méditerranéennes, N° 87, 2013 : On tue un enfant PDF, EPUB

L’Autorité de défense civile saoudienne a exhorté les gens à éviter les vallées et les plaines qui ont été inondées par les fortes pluies qui ont commencé vendredi.


ISBN: 2749237548.

Nom des pages: 197.

Télécharger Cliniques méditerranéennes, N° 87, 2013 : On tue un enfant gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Ce numéro propose d’interroger les différentes réalités de l’infanticide. «On tue un enfant», selon la proposition de S. Leclaire, engage la nécessité de mise à mort de la représentation narcissique primaire. Il s’agit là en somme du point le plus épineux du système narcissique au cour des liens d’amour et de haine, de ce qui se transmet d’une génération à l’autre, et de toutes les vicissitudes narcissiques qui conduisent à la destructivité (dans son expression auto- et/ou hétéro-agressive) la plus radicale.

Les contributions qui sont réunies ici offrent différentes lectures des problématiques cliniques liées au meurtre d’un enfant. La très forte médiatisation, ces dernières années, de mères, et plus rarement de pères, ayant commis un ou de multiples filicides, témoigne dans quelle mesure cette violence meurtrière inexplicable draine avec elle son cortège de sidération et de fascination ; un impensable là où aujourd’hui la place de l’enfant est sacralisée. Si Médée demeure la figure inaugurale des racines de cette folie maternelle, la réalité de la pratique clinique est tout autre.

À côté de la réalité de l’acte meurtrier, l’infanticide recouvre aussi les aspects fantasmatiques les plus divers qui se nouent aux enjeux de la transmission entre les générations, au processus adolescent et aux symptômes psychosomatiques les plus divers et lourds comme le proposent certains auteurs.

Mais c’est surtout ici l’occasion de sortir d’un certain nombre de présupposés pour laisser entendre ce que nous disent, aussi en deçà des mots, ces patient(e)s…

Ont participé à ce numéro : Houria ABDELOUAHED – David BERNARD – Ndeye awa CAMARA – Nathalie DUMET – Jean-Pierre DURIF-VAREMBONT – Claude ESCANDE – Jean FOURTON – Georges GAILLARD – Philippe GENUIT – Evelyne GRANGE-SEGERAL – Stéphane GUMPPER – Susann HEENEN-WOLFF – Eric HOUSER – Florian HOUSSIER – Rosa JAITIN – Christiane JOUBERT – Audrey JUTEAU – Chantal LAPEYRE-DESMAISON – Sylvie LE POULICHET – Sophie MARINOPOULOS – Luc MONNE DAO – Yves MORHAIM – Marie-Anouck PITEL-BUTTEZ – François POMMIER – Magali RAVIT – Philippe ROBERT – Geoffrey ROBERT – Louis RUIZ – Yohan TRICHET – Claudine VACHERET – Odile VERSCHOOT – Loick VILLERBU – Anne WINTER – Daniel ZAGURY –

Bien que les diverses espèces et sous-espèces du genre Leishmania aient traditionnellement été considérées comme viscérotrope ou dermotrope, des exceptions ont été signalées. Histoire naturelle de l’infection à Leishmania chagasi dans le nord-est du Brésil: suivi à long terme. Toute personne présentant des signes de dysphagie devrait recevoir une évaluation formelle de la déglutition par un orthophoniste dès que possible.

Je ne peux pas imaginer comment les gens font face à ceux qui ne connaissent pas le système de santé. Mais le zèle palpable dans lequel les hommes ont tué Farkhunda a choqué de nombreux Afghans. La famille a besoin de trouver un avocat et de poursuivre en justice ce refuge, ce qui ne peut jamais arriver à une autre famille. L’ouragan était en train de baratter nord-nord-est à environ 9 mph et devrait s’affaiblir rapidement pendant la nuit, a indiqué le NHC.

This entry was posted in Actu, Politique et Société. Bookmark the permalink.